Le Conseil d’Administration pose de nouveaux jalons pour FiTI

BERLIN – 12-13 Decembre 2018. Réunis pour sa 5ème réunion, le Conseil d’Administration International de la Fisheries Transparency Initiative (FiTI)  a  fait état des récents développements de l’initiative et a statué sur un certain nombre de décisions clés.

La Mauritanie devient le 1er Pays Candidat à la FiTI. Après avoir vérifié la bonne réalisation de toutes les étapes d’adhésion, telles que prévues par le Standard de la FiTI (et après avoir requis quelques modifications au niveau du Groupe National Multipartite), le Conseil d’Administration a octroyé à la Mauritanie le statut de pays Candidat à la FiTI. Suite à cette décision, la Mauritanie est devenue le premier pays à atteindre ce statut. Le franchissement de ces étapes d’adhésion permet à la Mauritanie de jeter des bases solides pour poursuivre le processus FiTI, avec pour prochaine étape la compilation de son premier rapport FiTI en 2019.

Les Seychelles reconfirmées comme pays d’accueil du Secrétariat International de la FiTI. Lors de la Conférence « Our Ocean » de 2018, le Vice-Président des Seychelles, S.E. Vincent Meriton, a officiellement reconfirmé la volonté des Seychelles d’accueillir le Secrétariat International de la FiTI à partir d’avril 2019. Le Conseil d’Administration International de la FiTI a reconfirmé son souhait de déménager le siège du Secrétariat International à Victoria. A partir d’avril 2019, la FiTI deviendra la première initiative internationale de transparence à avoir son siège dans un pays du sud global.

São Tomé e Príncipe rejoint la liste des pays mettant en œuvre la FiTI. M. José Cardoso, représentant invité de São Tomé e Príncipe, a fait état de l’engagement officiel de son gouvernement à mettre en œuvre la FiTI, avec l’objectif de soumettre une demande officielle de Candidature à la FiTI en 2019. São Tomé rejoint la Guinée, le Nigéria, le Sénégal et les Seychelles, qui sont actuallement engagés dans le processus d’adhésion.

Engagement grandissant pour la transparence dans la pêche partout dans le monde. L’intérêt pour la FiTI est allé en grandissant en 2018, en particulier en Afrique (Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée-Bissau, Madagascar) et en Amérique Latine (Pérou). Tout au long de l’année, le Secrétariat International de la FiTI a cherché à catalyser cet intérêt et à concrétiser les engagements de nouveaux Etats envers la FiTI. En 2019, le Secrétariat International de la FiTI continuera ses activités de rayonnement pour augmenter le nombre de pays engagés dans l’initiative, sur la base des suggestions du Conseil d’Administration International de la FiTI.

Promouvoir la FiTI en 2019 : Engagements du Conseil d’Administration. Lors de la réunion, chaque Membre du Conseil d’Administration a présenté les activités qu’il/elle projette de réaliser en 2019 en vue de promouvoir la FiTI. Ces activités appuieront le Secrétariat International de la FiTI pour promouvoir la transparence dans la pêche et pour assurer la perennité financière de la FiTI.

Le rapport complet de la réunion, y compris toutes les décisions du Conseil d’Administration ainsi que les engagements pris sont disponibles à la page suivante : http://fisheriestransparency.org/fr/fiti-international-board

Ce diaporama nécessite JavaScript.