Les acteurs guinéens de la pêche tous derrière la FiTI

CONAKRY – 15-16 décembre 2016. Après que le Président guinéen S.E. Prof. Alpha Condé a manifesté son intention de mettre en œuvre la FiTI dans son pays, le Secrétariat International de la FiTI a effectué sa première mission dans la capitale guinéenne afin de lancer officiellement le processus de l’initiative en Guinée.

Lors de la visite, qui a été orchestrée par le Ministre des Pêches S.E. André Loua et son Ministère, le Secrétariat International de la FiTI a eu l’honneur d’être reçu par le Président S.E. Prof. Alpha Condé, qui a confirmé sa volonté de faire de la Guinée l’un des cinq pays pilotes à mettre en œuvre la FiTI. Le Premier Ministre S.E. Mamady Youla, lui aussi, a accordé une audience au Secrétariat International de la FiTI, lors de laquelle il a insisté sur l’importance du secteur de la pêche pour son pays.

Cet engagement à renforcer la transparence et la participation dans la pêche au plus haut niveau s’est également retrouvé au sein des différents groupes d’acteurs rencontrés lors de la mission. A l’occasion d’un atelier d’information sur la transparence dans la pêche organisé par le Partenariat Régional pour la Conservation de la zone Côtière et Marine en Afrique de l’Ouest (PRCM), environ 70 représentants issus du secteur privé, de l’industrie de la pêche et de la société civile se sont réunis pour discuter de l’importance de la transparence pour une bonne gouvernance dans le secteur de la pêche ; s’informer sur la FiTI ; et déterminer de manière concrète les prochaines étapes pour établir un Groupe National Multipartite de la FiTI en Guinée.

« Il ne peut y avoir de transparence sans communication, sans la participation des acteurs non-étatiques », a déclaré S.E. André Loua lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

Avec l’objectif de sensibiliser le maximum d’acteurs possible sur la FiTI pendant cette mission de deux jours, le Secrétariat International de la FiTI s’est également entretenu avec des représentants de groupes industriels de pêches, des pêcheurs artisans, des femmes travaillant dans le secteur post-capture ainsi qu’avec des représentants de pays donateurs. « Une pêche responsable, c’est notre devise », a déclaré Ahmed Oubeid Mohamed Lemine, Directeur Général du Groupe de Pêche CIPECO, tout en affirmant sa volonté d’accompagner la mise en œuvre de la FiTI en Guinée.

A l’issue de cette première visite, le gouvernement guinéen s’est engagé à accélérer le processus de la FiTI afin de compléter les procédures d’adhésion nécessaires pour que le pays puisse déposer une demande de candidature à la FiTI. L’objective : se hisser au même niveau que les progrès déjà atteints par les autres pays pilotes et jeter des bases solides pour la mise en œuvre de la FiTI en Guinée d’ici la 2ème Conférence Internationale de la FiTI, qui aura lieu le 27 Avril 2017 à Bali.

Ce diaporama nécessite JavaScript.