La Mauritanie lance son Groupe National Multipartite de la FiTI

NOUAKCHOTT – 13 janvier. La Mauritanie est devenue le premier pays à lancer son Groupe National Multipartite (GNM) de la FiTI, le principal organe décisionnel au niveau national en charge de superviser la mise en œuvre de l’initiative dans le pays. Reflétant l’approche multi-acteurs de la FiTI, le GNM de la FiTI est constitué de représentants de gouvernements, des professionnels et de la société civile, tous représentés de façon égale.

Suite à des consultations internes qui ont été conduites au sein de chaque groupe de parties prenantes concerné pour définir les individus les plus appropriés pour se faire leur porte-parole au sein du GNM, les représentants désignés se sont réunis vendredi pour la première fois au Ministère de l’Economie et des Finances dans la capitale mauritanienne.

Ceci est l’aboutissement d’un processus entamé dès janvier 2016, lorsque des représentants des différents groupes de parties prenantes du secteur de la pêche ont commencé à débattre des profiles qui devraient être représentés au sein du GNM de la FiTI.

Le Secrétariat International de la FiTI salue cette étape importante de la FiTI en Mauritanie et continuera à accompagner le pays pour assurer la participation de tous au processus de la FiTI. Les membres du GNM de la FiTI, qui ont été désignés par leurs groupes respectifs de parties prenantes pour les représenter, devront à partir de maintenant veiller à informer leur circomscription du processus de la FiTI et des discussions en cours. Ils devront également veiller à relayer les points de vue et préoccupations de ceux-ci auprès du GNM de la FiTI.

1er pays à sauter le pas, la Mauritanie permet maintenant aux autres pays pilotes de la FiTI (Guinée, Indonésie, Sénégal et les Seychelles) à bénéficier des enseignements tirés par le pays, appuyant ainsi les efforts déployés pour préparer la mise en œuvre de la FiTI qui sera marquée par la 2ème Conférence Internationale de la FiTI (27 Avril 2017, Bali/Indonésie).