AVIS AUX MEDIAS – la Mauritanie lance l’initiative pour la Transparence dans le Secteur de la Pêche

Mercredi 3 février, la Mauritanie lancera une initiative globale au niveau du secteur de la pêche, la Fisheries Transparency Initiative (FiTI), lors d’uneconférence internationale d’une journée dans sa capitale Nouakchott. Initiative globale, la FiTI améliorera la gestion des pêches en Mauritanie et dans les pays mettant en oeuvre l’initiative.

Si une meilleure gestion des stocks au niveau mondial met un terme à la surpêche et permet aux stocks de poissons en voie d’épuisement de se reconstituer, les captures mondiales pourraient alors augmenter de 20 pourcent, pour atteindre presque 100 millions de tonnes chaque année, selon l’Organisation de l’ONU pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

Une augmentation des captures générerait des emplois, garantirait la sécurité alimentaire et augmenterait les opportunités de commerce — des enjeux critiques dans nombre de pays en développement. Juste en Afrique de l’Ouest, la pêche donne des emplois à environ 25 pourcent de la population. Le poisson est également souvent l’unique source de protéines animales dans cette région qui souffre chroniquement d’insécurité alimentaire.

Un obstacle majeur au progrès, cependant, a été le manque de transparence dans le secteur de la pêche partout dans le monde, facilitant ainsi la corruption, la mauvaise gestion et la surpêche. Stimuler la transparence augmentera la prise de conscience et la compréhension de nos ressources halieutiques. Elle est aussi vitale pour le droit de regard de la société civile. Plus de transparence facilitera un meilleure gestion, une gestion plus responsable et plus durable.

D’autres pays pourraient adhérer à l’initiative lors de la Conférence, qui aura lieu au Centre des Conférences de Nouakchott. Près de 200 représentants de gouvernements, du secteur privé, de la société civile et d’organisations internationales sont attendues. Les intervenants officiels confirmés incluent:

  • S.E. Mohamed Ould Abdel Aziz, Président, République Islamique de Mauritanie
  • S.E. Isabella Lövin, Ministre, Coopération au Développement International, Suède
  • S.E. Oumar Guèye, Ministre, Pêche et Economie Maritime, République du Sénégal
  • S.E. Abdlatif Y. Al-Hamad, Directeur Général, Fonds Arabe de Développement Economique et Social
  • Peter Eigen, Fondateur de Transparence International et Président du Comité de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE)
  • ainsi que d’autres Hauts Représentants d’Indonésie, de Mauritanie, des Seychelles, de la Banque Africaine de Développement, de la FAO, du Groupe de la Banque Mondiale et de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA)

fisheriestransparency.org

@FisheriesTI #FiTI_MR2016