Réalisation du Plan de travail national FiTI : La Mauritanie partage son expérience

NOUAKCHOTT – 28 février 2019. Premier pays déclaré officiellement Candidat à la FiTI en décembre 2018, la Mauritanie a maintes fois répondu présent pour partager son expérience avec les pays engagés dans le processus FiTI afin de les aider à franchir eux aussi les étapes d’adhésion à l’initiative.

Selon le Standard de la FiTI, dans le cadre du processus d’adhésion à la FiTI, le Groupe National Multipartite FiTI de chaque pays mettant en œuvre l’initiative doit fournir un plan de travail à la disposition du public pour la première période de rapport (A.6.)

Le plan de travail de la FiTI constitue la base de toutes les activités de la FiTI et garantit que les activités de mise en œuvre soient ciblées pour fournir les résultats escomptés par les parties prenantes. Ce plan de travail, qui doit être élaboré et approuvé par le Groupe National Multipartite (GNM), doit décrire la façon dont la FiTI sera mise en œuvre et sur quels enjeux le processus de la FiTI se concentrera.

La Note d’orientation « Etapes d’adhésion pour les pays visant à mettre en œuvre la FiTI » fournit des indications aux pays pour réaliser ce plan de travail, laissant aux pays le choix de la méthode la plus adaptée à leur contexte national. En l’absence d’une méthode unique, la Mauritanie a accepté de mettre à la disposition des autres pays la méthodologie utilisée pour la réalisation de leur plan de travail FiTI lors d’un atelier de trois jours organisé avec l’appui de la Deutsche Gesellschaft für internationale Zuzammenarbeit (GIZ).

La méthodologie utilisée par le GNM peut être structurée selon les étapes suivantes :

  1. Analyse des forces, faiblesses, opportunités et menaces (FFOM) actuelles du processus FiTI en Mauritanie
  1. Analyse des écarts selon les exigences de transparence FiTI 1-6 du Standard FiTI[1] (statut perçu de l’atteinte des Exigences du Standard FiTI au moment de la réalisation du Plan de Travail)

Cette étape importante avait pour objectif d’émettre une impression sur la situation initiale de transparence en Mauritanie et de mettre en évidence des manquements/besoins auquel le processus FiTI devrait remédier. Divisés en groupes de travail, les Membres du GNM ont évalué le statut actuel de chaque Exigence sur une échelle de 0 à 4 (avec 4= très satisfaisant, 3= satisfaisant, 2= déficitaire, 1= très déficitaire, 0= information insuffisante).

En plus de permettre de dégager des axes d’action, cette analyse a également permis de définir des données de base (baseline) pour le suivi-évaluation du projet.

  1. Définition des axes stratégiques du Plan de Travail

Sur la base des analyses précédentes, le GNM a dégagé quatre axes stratégiques d’action. Dans le cas de la Mauritanie, les axes retenus ont été les suivants :

  • Etablissement d’un Secrétariat National (SN-FiTI) pleinement opérationnel et performant ;
  • Renforcement des capacités des membres du GNM et du Secrétariat National (SN-FiTI) ;
  • Mise en œuvre effective et durable du Standard FiTI ; et
  • Communication et dialogue multi-acteur aux niveaux national, régional et international.
  1. Transformation des résultats de l’analyse des écarts en activités à réaliser pour chaque axe stratégique défini

Sur la base des analyses pratiquées précedemment, cette étape a consisté à définir des activités à l’intérieur des axes stratégiques. Pour chaque activité, les Membres du GNM ont renseigné les informations suivantes, réparties dans cinq colonnes:

  • Niveau d‘importance de l’activité ;
  • Période (début / fin) ;
  • Principaux résultats (attendus de l’activité spécifique) ;
  • Responsables (GNM / autres); et
  • Ressources requises.

Cette étape a permis de réaliser une première ébauche partielle de Plan de Travail.

  1. Identification des besoins pour la réalisation du Plan de Travail (financier, appui technique, appui consultatif de partenaires, etc.)
  1. Elaboration/révision de la cartographie des acteurs ayant un intérêt au processus FiTI

La cartographie des acteurs a été réalisée en répartissant les acteurs concernés selon trois catégories :

    • Acteurs clés : Acteurs qui, grâce à leur connaissance, savoir-faire ou compétence, sont en mesure d‘exercer une influence importante sur le processus national FiTI ; sans appui de leur part, ce processus ne sera pas en mesure de réaliser les effets souhaités.
    • Acteurs primaires : Acteurs qui sont affectés de manière directe par le processus FiTI, ceci dans la perspective d‘en tirer des avantages et/ou d’être négativement sanctionné.
    • Acteurs secondaires : Acteurs qui sont affectés de manière indirecte ou transitoire par le processus FiTI.

Cette cartographie des acteurs est extrêmement importante pour le processus FiTI car elle permet d’identifier tous les acteurs liés directement ou indirectement au processus. La réalisation d’une telle cartographie favorise donc un processus inclusif. Il est même conseillé qu’une telle analyse soit réalisée plus en amont du processus dans une étude de cadrage. La Mauritanie avait réalisé cette cartographie plus en amont dans le processus d’étapes d’adhésion, avec le soutien de la GIZ.

  1. Identification des obstacles qui peuvent empêcher la satisfaction des exigences 1-6 du Standard FiTI et formulation des mesures de gestion des risques

La dernière étape analytique de l’atelier a été l’identification en plénière des obstacles (risques) pouvant empêcher la mise en œuvre du Plan de Travail 2018-2019 et la formulation de mesures pour répondre aux risques. Les résultats de cet exercice ont fourni une appréciation préliminaire des facteurs de risques et des possibilités de réduction et/ou d’élimination de ces risques à approfondir, tout en tenant compte des niveaux de probabilité et d’importance de chaque risque dans le proche avenir.

  1. Définition des prochaines étapes et répartition des tâches

Le Rapport final de l’atelier de réalisation du plan de Travail est disponible ici.

Suite à ces réflexions, le plan de travail final de la Mauritanie a été validé par le GNM FiTI Mauritanie le 23 novembre 2018 à Nouakchott.

Pour tout approfondissement sur la méthodologie et sur l’expérience de la Mauritanie, veuillez contacter le Secrétariat National FiTI Mauritanie : laminecam2000@yahoo.fr.  Nous remercions la Mauritanie pour ce partage d’expérience cette fois encore!

[1]      Sur les 12 exigences de mise en œuvre du Standard, le 1er Rapport FiTI ne doit comporter des informations que sur les Exigences 1-6 du Standard FiTI.